INTERVIEW : "Happy Couple", le WhatsApp des couples

Julien Robert est Seine-et-Marnais. Ingénieur de formation, il a l’entreprenariat dans les tripes. A San Francisco, Julien lance en 2014 « Happy Couple », une app pour aider les couples à mieux communiquer... Interview.

JPEG

D’où vous est venu cette idée de faire une application autour du couple ?

Cette idée vient de mon expérience personnelle. J’avais 34 ans à l’époque. Je passais de relation en relation. Ça ne marchait jamais. J’ai pris le temps de faire une petite thérapie personnelle et de couple avec ma précédente partenaire, et c’est là où j’ai commencé à comprendre quels étaient mes défauts et pourquoi cela ne marchait pas : Je suis trop tech et tout le temps sur mon téléphone ! A la fin de ma précédente startup, j’ai décidé de faire un virage 180 degrés. J’ai vendu mon appartement à Paris, ma voiture, tous mes effets personnels, et je suis parti à San Francisco avec en tête de nouveaux projets entrepreneuriaux, notamment créer quelque chose autour du… couple. L’idée a évolué en Californie : Comment s’assurer que l’on connaît et comprend son partenaire ? Je voulais créer le « lean startup » de la relation de couple Du coup, je me suis dit : Et si mon téléphone devenait le meilleur ami du couple plutôt que le pire ennemi...

JPEG

L’app "Happy Couple", c’est aussi l’aventure d’un happy couple…


C’est vrai, les deux ont commencé en même temps. Un mois après être arrivé à San Francisco, j’ai rencontré sur Tinder, Erin. Américaine, elle travaillait comme designer chez Google. Gros coup de foudre… Je lui ai parlé de mon projet et elle a décidé de m’aider. Elle a quitté Google pour se lancer avec moi dans l’aventure d’"Happy Couple". Elle, au design, et moi au développement comme software ingénieur. En 3 ans, nous avons déménagé 15 fois, entre San Francisco, Londres, Berlin, Helsinki… Erin est aujourd’hui ma femme ! La communauté d’utilisateurs d’"Happy Couple" correspond d’ailleurs bien aux co-fondateurs, car nous avons 50% de Français et 50% d’Américains... L’application est bilingue, disponible en Français et en Anglais. Il y a même des couples qui jouent, elle en français et lui en anglais, ou l’inverse.

JPEG

Concrètement, comment fonctionne cette app ?

Pendant des mois, nous avons interrogé des centaines de couples. On s’est rendu compte qu’en moyenne, les couples avaient 5 minutes par jour à investir dans leur couple, à passer sur leur téléphone portable pour interagir avec leur partenaire, pas forcément au même endroit et au même moment. Sachant que le problème numéro 1 des couples, c’est la communication, dur... Du coup, on a créé un peu le « Whatsapp » du couple sauf que nous fournissons les sujets de discussion. Chaque jour, nous proposons 5 questions, une fiche conseil et des challenges. On se place après la rencontre et avant la thérapie, car l’idée c’est de jouer à apprendre à connaitre l’autre. Pour chaque question, il faut deviner la réponse de son partenaire, et on répond pour soi. Les questions sont dans différentes catégories (sexualité, communication, émotion, personnalité, loisir…). A la fin, on « match » les réponses, on les compare, et on invite les partenaires à commenter les résultats.

JPEG

Vos utilisateurs utilisent « Happy Couple » tous les jours ?

Plus de 50% de nos utilisateurs actifs jouent 5 jours par semaine. On a même une personne qui a joué 285 jours d’affilé sans rater une seule journée ! « Happy Couple » c’est aujourd’hui plus de 60.000 utilisateurs actifs par mois et environ 20.000 par jour ; c’est en moyenne 1.000 nouveaux téléchargements par jour, de façon organique. 25% des couples qui jouent sont dans une relation de longue distance, ils adorent jouer à l’app car c’est le moyen pour eux de garder une connexion, de construire leur relation à distance, parler d’autre chose que juste la météo et de ce qui c’est passé au boulot dans la journée. Notre app est gratuite mais nous vendons des packs de questions supplémentaires thématisées. Par exemple, en ce moment, nous avons un pack spécial « St Valentin » : comment bien préparer sa St Valentin autour de 15 questions…

JPEG

Chaque couple est unique. Comment arrivez-vous à personnaliser votre application ?

L’ingéniosité de notre app est de répondre aux besoins de chaque couple quel qu’il soit. Avec nos données, on peut analyser la santé du couple, orienter les questions et donner des fiches conseils en fonction. Dans notre team, nous avons notamment Lonnie Barbach, docteur en psychologie et en sexologie, auteure de plusieurs best-sellers vendus à plusieurs millions exemplaires. Cette grande spécialiste du couple a notamment écrit « Going the distance », qui est exactement ce que nous avons voulu faire avec "Happy Couple". C’est à dire comment construit-on un couple de A jusqu’à… car l’idée c’est que cela ne s’arrête jamais. Notre but est d’analyser les différentes période du couple et de l’aider quelque soit l’âge, l’orientation sexuelle, la situation familiale…

Dans deux ans, "Happy Couple" sera toujours une app ?

La base d’"Happy Couple" est d’aider les couples à mieux communiquer. L’app est le media le plus simple aujourd’hui. On a pensé récemment, en parlant notamment avec des personnes chez Fitbit, de faire un objet connecté qui permettrait de calculer combien de temps le couple a passé ensemble. Ce qui permettrait de motiver le couple en « gamifiant » l’expérience à passer plus de temps avec l’autre. Demain, c’est plutôt sur la partie intelligence artificielle et machine learning, que nous allons concentrer nos efforts. C’est pourquoi nous sommes en train de lever des fonds aujourd’hui. Ce qui est chouette, dans cette aventure, c’est qu’à chaque fois que nous recevons des messages de la part de nos utilisateurs, les feedbacks sont toujours positifs et nous aident à améliorer notre produit. On a des milliers de reviews sur les stores, majoritairement positives. Les gens adorent notre concept !

Dernière modification : 14/02/2017

Haut de page